Culture Cuisine
Culture Cuisine
login
 


Liens sur vignettes ci-dessous














 Retour...



A Las Vegas, l’électro fait son show techno 

A ceux qui croient (encore) que les dernières technologies de connectivité sont réservées aux voitures autonomes et aux masques de réalité virtuelle, le Consumer Electronic Show vient d’apporter un démenti en conjuguant les appareils ménagers au futur proche.

 

De fait, le sujet a fait l’objet de nombreux médias écrit, TV et radio qui ont dépêché des envoyés spéciaux dans la capitale mondiale du jeu, afin de relater les innovations jugées les plus marquantes et/ou remarquables présentées lors de cette édition 2018 du CES, temple éphémère (du 9 au 12 janvier) des nouvelles technologies. Force est de constater que l’univers de la maison - et de la cuisine au premier chef - a intéressé particulièrement nos confrères. Deux comptes rendus ont ainsi retenu notre attention, en raison de leurs qualités de synthèse des arcanes parfois abscons de ce futur proche. En voici des extraits, l’intégralité étant consultable en cliquant sur le visuel correspondant. 

 

« Le cabinet Gartner le prévoit : d’ici à 2020, le nombre d’objets connectés devrait être de 20 milliards, soit le double d’aujourd’hui (11 milliards en 2018, toujours selon les prévisions de ce même institut). En 2017, le total d’objets connectés en circulation a augmenté de 31%. Côté maison, les marques signent des partenariats avec des programmes immobiliers pour faire des logements totalement connectés, comme Legrand avec Vinci près de Toulouse. Présent pour la deuxième année au CES, le groupe, dont près de 10% des ventes proviennent de la maison connectée, annoncera des accords avec des fabricants."Le sujet cette année, c’est l’interopérabilité avec des partenaires  indispensable pour que le consommateur perçoive l’utilité de ces objets", explique Jérôme Boissou, responsable du programme Eliot chez Legrand. L’enjeu à venir réside bel et bien dans la compatibilité de ces produits avec les systèmes de commande vocale à distance, comme Alexa , l’intelligence artificielle d’Amazon, Google Assistant ou Bixby (Samsung). Whirlpool annonce ce 8 janvier un accord avec Apple Watch, qui permettra de commander à distance son lave-linge ou son four, mais aussi avec Google Home et Amazon Alexa pour la commande par la voix. »

Source : LSA Conso du 8 janvier

 

 

« L’électroménager "intelligent" dont nous parlent les constructeurs depuis des années est-il en train de devenir une réalité ? Au CES de Las Vegas, le coréen Samsung présente la nouvelle version de son réfrigérateur connecté. Celui-ci est équipé d’un grand écran sur la porte qui permet de rechercher des recettes de cuisine ou de communiquer avec les membres de sa famille. La nouveauté c’est l’intégration de l’assistant vocal Bixby, de Samsung et la possibilité de télécharger des applications mobiles, comme sur un smartphone. Le réfrigérateur peut s’interconnecter, c’est-à-dire dialoguer, avec d’autres appareils de la maison en passant par le cloud, le nuage. En revanche, Samsung a abandonné l’idée de scanner les code-barres de chaque produit pour gérer le contenu du réfrigérateur car c’était trop contraignant pour les consommateurs et peu utilisé. »

Source : France TV Info du 11 janvier  

 

 



Liens sur vignettes ci-dessous